Imprimer du Polypropylene

Le polypropylène est une matière bien connue mais disponible récemment pour l’impression 3D.

Nous allons vous livrer notre expérience et la solution pour bien l’imprimer. En effet nous avons testé pour nos clients cette nouvelle matière du fabricant Smart Materials que nous distribuons.

Mais alors comment ça s’imprime ?

eprouvettes-PP.jpg

En effet dès les premiers essais nous avons vite compris que cela n’allait pas être facile, ou tout du moins pas aussi simple que tout ce que nous connaissons, PLA, ABS, PETG, PS, PC… Premier paramètre la température d’extrusion. Là rien de spécial, 225°C sur nos Raise3D convient, cela s’extrude plutôt facilement, ça coule bien et très proprement. Première constatation le filament est très souple ! Nous avons fait nos premiers essais sur un plateau en PEI à 60°C, aucune adhérence, puis à 90°C pas plus d’adhérence. Passage au plateau avec Buildtak, même problème, aucune adhérence ! Essai avec du scotch blue comme dans le temps : pas plus d’adhérence ! Cela commençait à être désespérant jusqu’au moment où nous avons eu une étincelle : lire la notice et les conseils de Smart Materials !

PP0.jpg

En fait c’est très simple, il faut l’imprimer sur du scotch d’emballage, vous savez le marron (ou transparent) car il est lui même en PP et plateau entre 60 et 75°C. Au départ nous avons pensé que l’impression allait se souder au scotch, et non pas du tout, celui-ci se retire facilement après l’impression. Par contre le PP n’ayant qu’une envie c’est de "warper", nous vous conseillons de bien coller le scotch, car il arrive à le décoller tellement il tire dessus ! Bref bon courage pour les grosses impressions.

PP1.jpg
PP2.jpg

Quant aux paramètres de flux, nous les gardons pour nos clients, oui ce serait trop facile sinon et surtout pour quel usage utiliser du polypropylène, n’est ce pas là la question ?

Nous aurons aussi l’occasion de vous parler du PP chargé en fibres de verre…


https://fr.wikipedia.org/wiki/Polypropyl%C3%A8ne